Facebook Twitter Flickr RSS

Les remplacements dans le 1er degré

Les remplacements dans le 1er degré

 

Année après année, nous faisons le même constat : il n'y a pas assez de professeurs remplaçants pour le 1er degré dans les Hauts-de-Seine.

Cette année encore, pas d'exception. Dès la rentrée de septembre, diverses équipes FCPE du département ont alerté le CDPE sur le non remplacement en primaire. Tout le département est touché : de Nanterre à Meudon, en passant par Bois Colombes, Suresnes, Garches, Issy les Moulineaux... et nous ne citons pas tous les exemples.

Nous ne discutons point des raisons des absences... tout professeur a le droit d'être malade, d'être enceinte, d'avoir des enfants malades, d'être formé (même si cela ne doit pas être fait sur le temps de classe pour ce dernier point... mais ceci est un autre combat).

Ce que nous contestons, c'est l'absence de personnel enseignant qualifié en nombre suffisant pour assurer les remplacements de courte durée ou de longue durée.

Chaque enfant scolarisé doit bénéficier de son nombre d'heures d'enseignement obligatoires, quel que soit son niveau.

Chaque enfant doit bénéficier de bonnes conditions d'enseignement... or, cela est-il possible lorsque les élèves sont repartis dans d'autres classes en cas d'absence de leur professeur ?

Parfois, les inspecteurs de circonscriptions semblent jouer au jeu du taquet et faire bouger les remplaçants d'une classe à l'autre, d'une école à l'autre, d'un jour à l'autre... en fonction des projets pédagogiques, des sorties extérieures. Comment est-il possible dans ces conditions de maintenir une continuité d'enseignement et dans les apprentissages ?

En décembre, le directeur académique a recruté 15 contractuels afin de renforcer une brigade de remplaçants. En Janvier, ce sont 10 nouvelles embauches qui sont annoncées afin de répondre aux divers besoins des écoles du département.

Est-ce efficace ? Est-ce suffisant ?

N'hésitez pas à alerter le CDPE en cas de non remplacement d'absences, en parallèle bien sûr, de vos actions locales (avec les Unions Locales, contact avec les IEN).

En complément du site OUYAPACOURS (FCPE Nationale) qui permet d'avoir des statistiques globales pour interpeller le ministère, le CDPE 92 a mis en place un questionnaire à l'adresse suivante : https://goo.gl/n8zZ6i, qui permet d'avoir des éléments chiffrés et des exemples concrets à présenter lors des réunions avec le Directeur Académique et le Recteur.

Grâce à vos remontées d'informations, nos représentants en commission départementale ne pourront pas voir leurs revendications remises en cause !