Facebook Twitter Flickr RSS

Vous avez dit « réforme du collège » qu’est-ce c’est ?

Vous avez dit « réforme du collège » qu'est-ce c'est ?

 

Ce que nous savons, c'est que le collège actuel n'arrive pas à faire face à la difficulté scolaire. Donc il faut le réformer. Mais comment le réformer ? Faut-il remettre en cause le collège unique ? Ou au contraire garder l'exigence d'un socle commun pour tous mais en adoptant les parcours aux spécificités des élèves ?

La réforme du collège, voulue dans le programme de refondation, est avant tout une réforme pédagogique ! Derrière les termes hermétiques AP, EPI, DHS, ..., nous, parents FCPE, voulons voir une invitation à réfléchir aux besoins des élèves et à revisiter les pratiques pédagogiques. Des projets interdisciplinaires parce que l'acquisition de compétences, ce n'est pas que du savoir mais aussi du savoir-faire ! Du travail en îlots, car des élèves qui communiquent entre eux, ce n'est pas que du bavardage ou de la triche, mais aussi de l'entraide ! L'accompagnement personnalisé pour tous pour prendre d'autres voies pour aller plus loin !

Mais des textes publiés dans le décret de mai 2015 à la réalité dans les établissements de nos enfants, le chemin peut être délicat.

 

La réforme du collège, c'est quoi techniquement ?

En résumé :

• 26 heures d'enseignement obligatoire par division pour tout élève,

• Accompagnement personnalisé pour tous à tous les niveaux de la 6ème à la 3ème, dont les heures sont choisies sur les disciplines par l'établissement,

• Enseignements pratiques interdisciplinaires de la 5ème à la 3ème, organisés par l'établissement avec les heures des disciplines impliquées,

• Dotation horaire supplémentaire (2h45 * nombre de divisions à la rentrée 2016 et 3h * nombre de divisions à la rentrée 2017) pour l'organisation d'enseignements en groupes à effectif réduit et/ou en co-animation,

• Langues anciennes et/ou régionales organisables sur la Dotation horaire supplémentaire, avec un maximum pour les élèves concernés d'1h en 5ème et de 2h en 4ème et 3ème,

• Bilangue en 6ème ou autres dispositifs type CHAM, CHAD, Section sportive, ... organisables sur une dotation spécifique.

 

Vous avez dit "Réforme pédagogique" ?

La scolarité de la petite section à la 3ème est décomposée en cycles de 3 ans :

• 1er cycle : Maternelle

• 2ème cycle : CP - CE1 - CE2

• 3ème cycle : CM1 - CM2 - 6ème

• 4ème cycle : 5ème - 4ème -3ème

L'approche par cycle induit de définir des progressions sur les 3 années et d'éviter les répétitions. Cette progressivité est à définir par les établissements pour chaque discipline en concertation entre les professeurs d'une même discipline. Pour le 3ème cycle, ce dialogue impliquera les enseignants de l'élémentaire.

 

Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires peuvent couvrir jusqu'à 8 thématiques différentes :

• "culture et création artistiques",

• "développement durable",

• "sciences et société",

• "monde économique et professionnel",

• "corps, santé et sécurité",

• "langues et cultures de l'Antiquité",

• "information, communication, citoyenneté",

• "langues et cultures régionales et étrangères".

Ils consistent en la réalisation d'un projet mettant en œuvre plusieurs disciplines. A l'issue, les élèves doivent avoir une production concrète, comme par exemple une présentation, une œuvre, ... Chaque élève doit suivre au minimum 6 EPIs en cycle 4 ; l'établissement peut proposer les 8 thématiques.

L'accompagnement personnalisé concerne tous les élèves de la 6ème à la 3ème. Il est à établir par les établissements en fonction des besoins des élèves. Tous les élèves sont concernés.

L'accompagnement personnalisé et les enseignements pratiques interdisciplinaires ne sont pas des dispositifs organisationnels mais bien des modalités d'enseignements.

La dotation horaire supplémentaire, au-delà des enseignements de complément (langues anciennes ou régionales), contient des heures professeurs pour mettre en place des apprentissages en groupe à effectifs réduits ou en co-animation à plusieurs enseignants.

 

Et les parents ?

Grands oubliés dans les textes de cette réforme, sachons garder notre impertinence, dans l'intérêt des enfants. Demandons dans nos établissements les déclinaisons pédagogiques locales de la réforme : quels objectifs ? Quelle cible dans les difficultés scolaires : connaissances disciplinaires, méthodologie, ... ? Quelle production pour chaque EPI ? Quelle organisation pour l'AP : groupe réduit, travail en îlot ?

 

Pour en savoir plus ?

http://reformeducollege.ac-versailles.fr

http://www.fcpe.asso.fr/index.php/nos-campagnes-4/la-reforme-du-college

http://92.fcpe-asso.fr/qui-sommes-nous/actualites-92/122-ag-fcpe-92-2016-presentation-francoise-briand-secretaire-generale-fcpe-92