Facebook Twitter Flickr RSS

Communiqué de presse du 18 mai 2017

logo92

COMMUNIQUE DE PRESSE

FCPE des Hauts-de-Seine : Mobilisation « zéro heure de cours perdue »

Rassemblement devant le Ministère de l’Education nationale le Mercredi 24 mai à 10H30

Et demande d’audience adressée au Ministre

 

Monsieur le Ministre de l’Education nationale,

Nous tenons à vous féliciter pour votre nomination au Ministère de l’Education Nationale.

A l’image de notre Fédération, les parents FCPE des Hauts-de-Seine défendent le droit à la réussite de tous les enfants et les jeunes et militent pour des politiques éducatives ambitieuses et bienveillantes pour tous les élèves.

Dans le département des Hauts-de-Seine, nous subissons de graves dysfonctionnements du service public d’éducation. Toute cette année scolaire a été émaillée d’heures de cours non assurés à tous les niveaux, maternelle, élémentaire, collège, lycée et EREA. De nombreux postes n’étaient pas pourvus dans les collèges et lycées à la rentrée et ne l’ont été qu'au gré des recrutements de professeurs contractuels plusieurs semaines après la rentrée. Dans le premier degré, les équipes de remplacement, réquisitionnées dès la rentrée pour combler les postes non pourvus, n’ont pu assurer leur rôle de remplacement sur les absences de professeurs. Dans le second degré, les établissements du 92 ne mettant pas en place le protocole de remplacement interne, les absences de moins de quinze jours ne sont quasiment jamais remplacées ; les absences de longue durée ne sont que partiellement compensées.

Notre département a la particularité de connaître une forte croissante démographique. Mais il ne réussit pas à préserver ses enseignants, notre département détenant le 1er rang de demande de mobilité hors département après la Seine-Saint-Denis. Cette pénurie est accentuée par la crise du recrutement connue nationalement.

Ainsi notre département connait une situation paradoxale où ses établissements en zone d’éducation prioritaire fonctionnent avec 50% d’enseignants débutants ou peu expérimentés.

Nous tenons à vous alerter de la situation d’urgence de notre département et vous demandons audience le mercredi 24 mai matin, jour où les parents des Hauts-de-Seine manifesteront leur inquiétude devant votre Ministère.

Nous vous savons engagé sur un chemin ambitieux et volontaire pour l’intérêt de la jeunesse de notre pays et ne doutons pas de l’attention que vous porterez à notre sollicitation.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de nos respectueuses salutations.

 

Contact : Françoise BRIAND

Présidente de la FCPE des Hauts-de-Seine

06 86 40 21 99