Facebook Twitter Flickr RSS

Communiqué de presse du 3 février 2016

logo92

Issy les Moulineaux, le 3 février 2016

 

Communiqué de presse du 3 février 2016 : le Conseil Départemental des Hauts de Seine fait des économies aux dépens de sa jeunesse

 

Le Conseil Départemental des Hauts de Seine a supprimé de son budget primitif la ligne budgétaire du Pass 92.

Le Pass 92, d'un montant de 70€, et qui existe depuis 10 ans, permet d'aider les familles à financer des activités culturelles et artistiques, sportives, ou encore d'aide aux devoirs, des jeunes collégiens.

Le Conseil Départemental met en avant une hétérogénéité de la communication des collèges vers les familles sur ce dispositif pour en justifier sa suppression. La FCPE y voit plutôt des économies aux dépens des jeunes, en particulier ceux des milieux économiquement les plus défavorisés. Cette économie s'ajouterait à celle déjà réalisée au détriment des jeunes et de leur famille, avec la disparition, votée par le Conseil Départemental en décembre dernier, de l'aide aux boursiers pour le financement de la carte de transport Imagine'R.

La FCPE appelle le Conseil Départemental à faire une analyse de terrain de l'utilisation du Pass 92, d'une part au travers des chiffres, collège par collège, de son utilisation effective, et d'autre part en se rapprochant des associations, qui connaissent l'importance de ce dispositif pour certains jeunes.

La FCPE des Hauts de Seine rappelle son attachement à ce dispositif et appelle le Conseil Départemental à le maintenir. La FCPE reste vigilante afin que :

• ce dispositif soit revalorisé, car depuis sa création il est toujours du même montant,

• une communication plus efficace soit mise en place envers les familles, pour faciliter l'accès de tous à ce dispositif.

Pour la FCPE 92, la construction du citoyen de demain passe non seulement par la réussite scolaire, mais aussi par un parcours culturel, artistique et sportif. La responsabilité républicaine des collectivités territoriales est aussi d'en faciliter l'accès pour tous.

 

Contact presse 06 52 70 95 42